— À la palme et à l’empan, 2018-ongoing



“À la palme et à l’empan.” 
S’inspirant des unités de mesure et de constructions du Moyen-Age où le corps était au centre, des jeunes construisent une cabane dans les arbres. Français retirés à leur famille ou jeunes migrants.
Ils sont accueillis dans un foyer dans la vallée de l’Ubaye. Ils taillent, scient, clouent, s’acharnent à créer un espace à eux au milieu de la végétation. Un rythme s’installe. La cabane avance, ils s’y installent pour discuter, écouter de la musique.

Ils ne savent pas combien de temps ils seront là mais nous créons ensemble une trace de cet entre deux.
Des pellicules muettes qui gardent l’image de ce lieu précaire où ils ont pu s’échapper des contraintes du centre et des administrations qui les encadrent.
Ce travail regroupera pellicules muettes, photographies, texte, sons sous la forme d'une installation et d'un site internet.

Website in progress

Avec le soutien de la Résidence de recherche des Capucins et de la cheffe opératrice Fiona Braillon





Screenshot from "Lord of the Flies", Peter Brook, 1963