— À la palme et à l’empan, 2017-2020



“À la palme et à l’empan.” 
Au sein d’un foyer isolé dans les Alpes, de jeunes français retirés à leur famille et de jeunes migrants seuls en France, attendent, arrétés dans leur parcours de vie. .
Dans cet entre deux je leur ai proposé à la manière des rites de passage, de faire cérémonie.
En images, nous avons scellé l’existence de ce moment. Est ce que l’image peut agir face à la violence ? Comment se connecter les uns aux autres grace au jeu de la mise en scène ?
Se raconte une histoire en plusieurs volets, de la bénediction du père, aux chants, auxmasques et à la cabane construite ensemble comme une percée de liberté,leurs corps en résistance.

Film 16mm, vidéos, photographies, captures d’écran. 

 
Avec le soutien de la Résidence de recherche des Capucins et de la cheffe opératrice Fiona Braillon